Aller au contenu

Cette fille de bar m'a donné une grande leçon marketing

Damien P.
Damien P.
5 lecture min

La moitié du bar a les yeux rivés sur nous.

Les bass de la house music claquent dans mes oreilles…

…Et, les deux filles à notre table hurlent hystériquement à chacun de mes mouvements.

Alors que mon équilibre est compromis par la dernière promo de Tequila "Buy 5 get 1 Free", je tente une approche…

Doucement…

Doucement…

Douce...

BOOM !

La fille à côté de moi éclate de rire et me lance : "Better next time !".

À ce moment, on est en février 2020 sur l'île de Koh Samui en Thaïlande. Avec un ami, on décide de sortir fêter. Tous les établissements sont vides, à l'exception d'un bar à filles : le Henry Africa's Bar.

"Pourquoi pas ! L'ambiance a l'air sympa…", me lance mon pote.

On s'assied et on commande une Tiger Beer. Rapidement, deux bargirls sexy (3) s’approchent avec un grand sourire (5) et s’assoient à notre table. "Where do you come from ? What is your name ? Nice to meet you, Damien !" (4, 6, 7, 13).

Je leur offre le traditionnel Lady Drink (21) et elles nous défient au Jenga (8). Le jeu consiste à retirer une pièce en bois à chacun son tour. Le premier qui fait tomber la tour a perdu.

Les tournées s'enchaînent, et bientôt on est debout à la table, poussant des cris de babouins à chaque mouvement de pièce. Nos vociférations ne manquent pas d'attirer l'attention des clients du bar. Amusés, ils contemplent la scène. (20)

Après cinq échecs, je tente de me justifier :

  • "I am drunk… That's why !".
  • "Of course, come back tomorrow… And you will win… Maybe ?" (10, 11, 21)
  • "Okay, haha"
  • "You come, yes ?" (14)
  • "Maybe…"
  • "You the boss ! I hope to see you." (9, 16, 18, 20)

Mais, au-delà de ce bon souvenir, quelque chose d'autre m'a marqué…

Entre deux parties, on rigole avec les filles. Elles nous disent qu'on est marrants et beaux gosses (2). Elles semblent absorbées par notre conversation (9). Je sais qu'elles font le même numéro à tous les clients du bar. Pourtant, je ne peux m’empêcher de me sentir unique aux yeux de la fille à côté de moi. Je n'arrive pas à l'expliquer. Même en 5 ans de relations avec mon ex, je n'ai jamais ressenti une telle connexion. C'est de la folie !

Qu'est-ce qu'on fait dans ces cas-là ?

La réponse est évidente…

On allume notre cerveau de marketeur.

Ce début de soirée, c'est le lead magnet de la bargirl. Elle a quelques heures pour créer une relation avant de déballer son appel à l'action dans un anglais approximatif : "Do you want me to come with you ?". Et, laisse-moi te dire qu'elles possèdent une expertise qui éclipse 99% des marketeurs francophones.

Lorsque j'ai refusé sa proposition pour la nuit, elle a répondu : "Okay Damien, but can you pay the bar fine, so I can go home see my little sister ?" (Hop, un downsell; 1, 6, 17, 19). J'ai accepté, sachant pertinemment qu'elle allait retourner au bar dans les 15 minutes.

Dans le taxi, je ne peux m’empêcher d'y repenser. Comment avait-elle fait pour m'envoûter ? J'aurais voulu en discuter avec mon pote. Mais, celui-ci avait converti au CTA de sa nouvelle copine et était désormais occupé sur la banquette arrière.

Un marketeur te dira : fais visualiser le bénéfice à ton client. Elles s'habillent court, certes. Mais, au-delà de ça, elles ne s'attardent pas à te raconter des cochonneries. Elles font quelque chose de plus subtil. Et, je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus (sans jeu de mots).

L'alcool n'aidant pas la réflexion, je m'endors en espérant que la nuit porte conseil. Au matin, je me réveille aux chants des oiseaux, frais comme une princesse après une cuite à la liqueur douteuse dans un endroit discutable. Je sonde mon esprit, à la recherche d'une réponse à ma question de la veille… sans succès.

Après un café, je me décide à tirer au clair sa stratégie. Commençons par les bases. J'ouvre mon résumé du livre "Comment se faire des amis". Et, là… C'est la claque.

Elle n'appliquait pas un seul des principes du livre… mais TOUS les principes. C'était si évident que ça m'avait échappé. Ces filles sont des expertes de la vente. Regarde par toi-même :

  1. Ne critiquez pas, ne condamnez pas et ne vous plaignez pas.
  2. Donnez de l'appréciation honnête et sincère.
  3. Suscitez chez l'autre un désir ardent.
  4. Intéressez-vous sincèrement aux autres.
  5. Souriez.
  6. Souvenez-vous que le nom d'une personne est pour cette personne le son le plus doux et le plus important dans n'importe quelle langue.
  7. Soyez un bon auditeur. Encouragez les autres à parler d'eux-mêmes.
  8. Parlez en fonction des intérêts de l'autre personne.
  9. Faites sentir à l'autre personne qu'elle est importante – et faites-le sincèrement.
  10. La seule façon de tirer le meilleur parti d'un argument est de l'éviter.
  11. Montrez du respect pour les opinions de l'autre personne. Ne dites jamais : « Vous avez tort ».
  12. Si vous avez tort, admettez-le rapidement et avec emphase.
  13. Commencez de manière amicale.
  14. Faites en sorte que l'autre personne dise « oui, oui » immédiatement.
  15. Laissez l'autre personne parler beaucoup.
  16. Laissez l'autre personne sentir que l'idée lui appartient.
  17. Essayez honnêtement de voir les choses du point de vue de l'autre personne.
  18. Soyez compatissant avec les idées et les désirs de l'autre personne.
  19. Faites appel aux motifs les plus nobles.
  20. Dramatisez vos idées.
  21. Lancez un défi.

Tous ces principes, je les connaissais déjà. Mais, je venais de les voir en application avec une force et une simplicité déconcertantes. Si tu veux constater par toi-même, relis l'histoire. J'ai noté le numéro des principes entre parenthèses.

Cette fille venait de me donner une des plus grandes leçons de marketing de ma vie.

Je cherchais une cause unique, mais c'était la combinaison des principes qui m'avait fait tourner la tête. Charlie Munger appelle ça l'effet Lollapalooza.

Les effets vraiment importants, les effets Lollapalooza, proviennent souvent de grandes combinaisons de facteurs. Par exemple, la tuberculose a été maîtrisée, du moins pendant longtemps, uniquement par l'utilisation routinière combinée dans chaque cas de trois médicaments différents. Et d'autres effets Lollapalooza, comme le vol d'un avion, suivent un schéma similaire.

[…]

Et, bien sûr, j'ai cherché des résultats Lollapalooza toute ma vie, donc je suis très intéressé par les modèles qui expliquent leur occurrence.

—Charlie Munger

Je ne saurais nommer personne de mon entourage qui applique avec autant de brio les principes de Carnegie. Et pourtant, je connais une poignée de marketeurs 7-figures.

Si je devais résumer la stratégie de ces filles, c'est de valoriser sans condition la personne. Et, de le faire avec toute l'énergie que tu as à ta disposition. Elles sont convaincantes car elles ne prennent pas de demi-mesures pour te montrer qu'elles "t'adorent". Dès que tu as l'impression d'être réellement important pour elle, bingo ! Il ne lui reste qu'à te suggérer de rentrer avec toi.

Conclusion

Je ne suis pas étonné qu'il y ait autant d'occidentaux qui tombent amoureux des bargirls. L'échange est tellement fluide et agréable. En moins de deux heures (et quelques shots de tequila), j'avais l'impression d'avoir une relation plus profonde qu'en 5 ans avec mon ex.

Si tu n'es pas un minimum rationnel, je te déconseille d'aller dans un de ces bars. Sous peine de finir marié à la mauvaise personne.

En revanche…

Maîtrise ces principes, et comme les bargirls, tu deviendras dangereux pour tes clients.

Damien