Aller au contenu

Le business a tué ma passion.

Damien P.
Damien P.
1 lecture min

Tu peux écouter l’épisode complet sur la plateforme de ton choix, en cliquant ici.


J’ai été obsédé par le DJing pendant plus de 10 ans.

Dès que j’avais 5 minutes, je mixais.

Je ne connaissais personne de plus passionné que moi. Je ne vivais que pour trouver de meilleurs enchaînements.

En 2011, j’ai lancé mon business de coaching DJ.

Quoi de plus merveilleux que de gagner sa vie grâce à sa passion, non ?

Non.

Ça a été une désillusion.

Je mixais pour le plaisir de l’activité. En monétisant cette passion, j’y ai ajouté des contraintes. Soudainement, je devais mixer pour produire des formations et des contenus.

Pour la première fois de ma vie, je ressentais une résistance à me mettre derrière les platines.

En psychologie, ça s’appelle la réactance. En gros, aussi fun qu’une tâche puisse être, dès que tu te dis “je dois…”, elle se transforme en corvée.

C’est à ce moment que je suis censé t’expliquer comment j’ai fait pour préserver ma passion et la monétiser, pas vrai ?

La réalité, c’est qu’aujourd’hui je ne mixe plus du tout. Je n’y arrive plus. Le business a tué ma passion pour le DJing.

Certaines personnes arrivent à concilier les deux. Mais, de manière générale, je déconseille de monétiser une passion intrinsèque.

Premièrement, pour la raison citée ci-dessus.

Deuxièmement, parce que les passions font généralement de mauvais business.

Aujourd’hui, j’adore le business. C’est une passion extrinsèque. C’est-à-dire que j’aime le business dans la mesure où j’ai des résultats.

Je prévois dans les prochaines années de me mettre à la production musicale. Je veux que cette passion soit purement intrinsèque. Je ne me fixerai aucun objectif à atteindre au trimestre. Je ne chercherai jamais à la monétiser. Je me contenterai de pratiquer pour le plaisir… et j’avancerai à mon rythme.

Une passion intrinsèque permet de déconnecter pour te ressourcer.

Quand tu vois le business comme ce qu’il est : du business… alors ton mindset change.

Si tu as un business passion qui fonctionne pour toi, je t’encourage à continuer. Mais, si tu hésites à monétiser ton art, au moins, tu seras prévenu.