Aller au contenu

Cette citation de Charlie Munger me terrifie

Damien P.
Damien P.
3 lecture min
Chacun d'entre vous devra découvrir où se trouvent ses talents. Et, vous devrez utiliser vos avantages. Mais, si vous essayez de réussir dans ce que vous faites le moins bien, vous allez avoir une carrière médiocre. Je peux presque vous le garantir. Pour faire autrement, il faudrait acheter un ticket de loterie gagnant ou avoir beaucoup de chance ailleurs. —Charlie Munger

En une décennie, j’ai accompagné plus de 200 entrepreneurs en 1:1 sur leur stratégie, notamment des leaders de leur marché (que tu connais forcément).

Pourtant, j’ai toujours cette voix dans ma tête : “Et, si j’avais choisi les mauvaises compétences par rapport à mes talents ?”. C’est ma FOMO sur le choix de ma carrière.

Pour découvrir mes forces, j’ai tenté les tests de personnalité comme PrinciplesYou, StrenghtFinder 2.0 ou le MBTI. J’ai lu des livres, introspecté et interrogé des proches.

…sans grand succès.

Heureusement, je connais deux ou trois trucs pour définir et résoudre un problème tel que celui-ci. Dans les lignes qui suivent, je vais te dérouler ma réflexion. Sois attentif. Si tu penses que je peux t’aider à mieux penser, c’est le genre d’exemples utiles.

Tout d’abord, j’applique le modèle d’inversion. Au lieu de chercher mes forces, je cherche mes faiblesses.

Inverser ! Toujours inverser ! —Carl Gustav Jacob Jacobi

Ensuite, je veux rendre mesurable mes faiblesses. Pour ça, je me demande : qu’elles sont les conséquences d’une faiblesse ? Ce sont les erreurs.

Ah, là, on est sûr quelque-chose d’intéressant. C’est plus simple d’identifier une erreur plutôt qu’une force.

Par exemple, chaque fois que tu procrastines une habitude, c’est une erreur. Une erreur récurrente cache une faiblesse. Si tu te plantes régulièrement sur un type de tâche, assurément, tu as une lacune.

Selon Ray Dalio, il existe 5 types de tâches :

  1. Avoir des objectifs clairs.
  2. Identifier les problèmes et ne pas les tolérer.
  3. Diagnostiquer les problèmes pour en comprendre les causes profondes.
  4. Concevoir un plan.
  5. Pousser l’exécution du plan jusqu'à l'achèvement.

J’aurai l’occasion d’approfondir ce framework dans un autre article. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est ce que dit Ray concernant les erreurs :

Il est presque certain que vous ne pouvez pas réaliser correctement toutes ces étapes, car chacune nécessite un type de pensée différent et pratiquement personne ne peut bien penser de toutes ces manières.

Par exemple, la définition d'objectifs (comme déterminer ce que vous voulez que soit votre vie) exige que vous soyez doué pour la pensée de haut niveau, comme la visualisation et la hiérarchisation. Identifier les problèmes et ne pas les tolérer nécessite d'être perspicace, bon en synthèse et de maintenir des normes élevées ; le diagnostic requiert de la logique, la capacité de voir plusieurs possibilités, et la volonté d'avoir des conversations difficiles avec les autres ; la conception nécessite visualisation et pragmatisme ; réaliser ce que vous avez prévu de faire exige de l'autodiscipline, de bonnes habitudes de travail et une orientation vers les résultats. Qui connaissez-vous qui possède toutes ces qualités ? Probablement personne. Pourtant, bien réaliser ces 5 étapes est nécessaire pour vraiment réussir. Alors, que faites-vous ? Avant tout, ayez de l'humilité pour obtenir ce dont vous avez besoin des autres !

Tout le monde a des faiblesses. Elles se révèlent généralement dans les schémas d'erreurs commises. Connaître vos faiblesses et les regarder attentivement est la première étape sur le chemin du succès. —Ray Dalio

Regarder tes limites en face, c’est douloureux. Avec le temps, j’ai développé une passion à découvrir mes faiblesses. Car, à l’instant où je prends conscience d’une faille, je peux agir dessus.

En rendant l'inconscient conscient, nous sommes habilités à changer les choses que nous pouvons, et assez conscients pour lâcher prise sur les choses que nous ne pouvons pas. —Carl Jung

Surtout, lorsque tu élimines ta plus grosse faiblesse, ta vie change de manière spectaculaire.

Tout le monde a au moins une grande chose qui fait obstacle à son succès ; trouvez la vôtre et faites-y face. Notez quelle est cette grande chose pour vous (comme identifier des problèmes, concevoir des solutions, persévérer jusqu'aux résultats) et pourquoi elle existe (vos émotions vous perturbent, vous ne pouvez pas visualiser suffisamment de possibilités). Bien que vous et la plupart des gens ayez probablement plus d'un obstacle majeur, si vous pouvez supprimer ou contourner ce vraiment grand obstacle, vous améliorerez considérablement votre vie. Si vous y travaillez, vous serez presque certainement capable de gérer avec succès votre grand obstacle.

Chaque fois qu’on met le doigt sur une contrainte avec un client en consulting, je suis fasciné par le saut de résultats qu’il obtient. C’est tellement puissant que j’en suis devenu addict.

Il y a une seconde leçon à retenir de ces quelques lignes. Avant de sauter sur une méthode sexy, identifie ta faiblesse. Ensuite, tu sélectionnes une solution spécifique.

Damien