Aller au contenu

L'arnaque du Pomodoro

Damien P.
Damien P.
1 lecture min

J'ai longtemps tenté d'intégrer Pomodoro. Lorsqu'il s'agit de tâches managériales (administratif, meetings, etc.), c'est redoutable. Mais pour les tâches créatives, c'est totalement contre-productif.

Pour créer efficacement, tu veux entrer en état de flow. Atteindre cet état demande 15-30 minutes et beaucoup d'énergie. Pomodoro va t'extraire à peine es-tu dans la zone. T'obligeant à recommencer un nouveau cycle. C'est le meilleur moyen de vider tes réserves d'énergie sans rien accomplir de significatif.

Ce qui marche pour moi

Je détermine ce que je veux créer. Puis je me concentre sur la tâche. Quand je perds mon focus, je marche et bois un verre d'eau. Puis je me remets dans une deuxième session pour continuer (ou commencer une nouvelle tâche).

Le piège de l'autorité des méthodes

Quand on essaie d'appliquer ce genre de techniques, on pense manquer de discipline. Alors qu'en réalité, c'est la technique qui est enseignée par des gens qui eux-mêmes ne l'ont pas intégrée à leur quotidien.

Les quelques techniques appliquées dans le quotidien d'un pro sont tellement basiques et peu nombreuses, qu'il faut bien trouver de la matière pour son audience en demande de tactiques. J'essaie de m'en rappeler chaque fois qu'on me présente une nouvelle méthode. Et ça m'aide à conserver un quotidien simple et agréable.

La version étendue en Podcast…

J'ai enregistré un épisode de podcast dans lequel j'approfondis le biais d'autorité sur les méthodes, et comment fabriquer ta propre méthode.

Tu retrouveras l'épisode ici : L'arnaque du Pomodoro